Skip to content

Content Header

ZEDA PARLE DE… QUAI DES BULLES

ZEDA PARLE DE… QUAI DES BULLES published on Aucun commentaire sur ZEDA PARLE DE… QUAI DES BULLES

1001-01-zeda-parle-de-quai-des-bulles-2016-zfont-correc-br-10011001-02-zeda-parle-de-quai-des-bulles-2016-zfont-br-10011001-03-zeda-parle-de-quai-des-bulles-2016-zfont-br-10011001-04-zeda-parle-de-quai-des-bulles-2016-zfont-br-10011001-05-zeda-parle-de-quai-des-bulles-2016-zfont-br-10011001-06-zeda-parle-de-quai-des-bulles-2016-zfont-br-10011001-07-zeda-parle-de-quai-des-bulles-2016-zfont-br-10011001-08-zeda-parle-de-quai-des-bulles-2016-zfont-br-10011001-09-zeda-parle-de-quai-des-bulles-2016-zfont-br-10011001-10-zeda-parle-de-quai-des-bulles-2016-zfont-correc-br-10011001-11-zeda-parle-de-quai-des-bulles-2016-zfont-br-1001Zéda racontait Quai des Bulles pour sa chronique mensuelle A Voir A Lire du mois de novembre, que vous pouvez découvrir également sur leur site avec les liens vers nos différents articles sur le festival !

ZEDA PARLE DE… QUAI DES BULLES : – Hé oui ! J’ai fait partie de l’équipe officielle « A Voir A Lire » chargée de couvrir Quai des Bulles 2016 ! – Mission capitale car « A Voir A Lire » est partenaire de ce festival Malouin ! Du coup, je me suis préparé ! – Chapeau du photographe reporter intrépide (vieux bob de camping) Smartphone high-tech pour live-tweeter à fond (vieux Nokia sans option Net) Puissant PC portable pour assurer prise de notes optimale (vieux calepin et stylo) Sac à dos Tout-terrain de baroudeur universel (vieille valise sans roulettes) Caméra dernier cri (vieil appareil photo sans pellicule) – Et bien sûr, l’indispensable mail de l’organisation du festival nécessaire pour obtenir son accréditation presse (imprimé sur vieux papier recyclé et… OUBLIE AU BUREAU) – Je me suis super bien intégré au reste de l’équipe. – Vous voulez une autre blague ! – NON ! – OUBLIE ! – Et ils m’oint laissé dormir tout le trajet ! – Faut dire qu’une fois sur place, ça a été trois jours de folie ! – On pouvait récupérer des affiches ! – Circuler librement dans l’espace des éditeurs ! – Discuter avec des auteurs en dédicace ! – Profitez des expositions sans avoir à faire la queue ! – Hé, je suis de « A Voir A Lire » ! Pourquoi tout le monde me passe devant ? – Manger dans les restos les plus chics de la ville ! – Drôle de goût, ce jambon. –  Être en permanence au contact des festivaliers et des Malouins si gentils ! – Faut que je trouve quelqu’un pour m’indiquer le lieu de la rencontre avec Killoffer ! – Assister à des rencontres passionnantes avec des auteurs – Dès qu’elle arrive, je mitraille ! – Et, privilège de journaliste, interviewer des artistes incroyables ! – Fait bon rentrer à Paris quand même ! Je suis rincé, mais le lecteur avant tout ! Je dois boucler mon article ! (toc toc) – Dites, c’est à vous cette photo ? – Ah oui, merci. J’ai dû l’oublier dans l’imprimante. elle conclut mon dossier Quai… – ON TRAITE « A VOIR A LIRE » A QUAI DES BULLES, PAS MARTINE A LA PLAGE ! (SLAM) – Ben, elle est bien cette photo, j’immortalise avec humour les remparts de Saint-Malo ! – Allez, à dans un mois !

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Primary Sidebar