Skip to content

Content Header

ZEDA PARLE DE… L’HISTOIRE

ZEDA PARLE DE… L’HISTOIRE published on 2 commentaires sur ZEDA PARLE DE… L’HISTOIRE

La chronique mensuelle de Zéda chez A Voir A Lire traitait de l’histoire…

ZEDA PARLE DE… L’HISTOIRE : – Bonjour ! Chose promise, chose due. Aujourd’hui, on va parler de… – Là, c’était un essai pour créer du suspense. Mais ça, c’est une autre… – HISTOIRE ! Voilà notre sujet du mois ! – Mais commençons par la base. – La définition. (histoire, n.f. : récit d’actions ou d’événements réels ou imaginaires) – Elle me paraît assez claire et précise. Mais elle n’indique pas ce qui fait une bonne histoire. Question qui hante les auteurs et tous leurs financeurs, producteurs, éditeurs ou autres. – Si on cherche la définition de bonne ou bon… – On trouve : Qui convient ! – Une bonne histoire serait une histoire qui convient ? Mais à qui ? A quoi ? Creusons… – On trouve plusieurs sens à cet adjectif, « bon ». J’ai choisi les plus intéressants pour notre sujet. (1/ qui a les qualités utiles qu’on en attend, satisfaisant, 2/ qui et bien fait, mérite l’estime, 3/ qui répond aux exigences de la morale, 4/ qui donne du plaisir.) grat grat  – C’est drôle, le premier sens évoque les qualités d’une bonne histoire  Les autres sont plus des qualités en soi, correspondant à certaines histoires mais pas toutes. – Bon, prenons tout ça… – et mélangeons bien. (schlouk schlouk toc toc) – Là, j’ajoute l’histoire et… (hiiiiin) – C’est A VOIR A LIRE ICI, PAS LA CUISINE DE MAÏTE ! – ALORS Y JETTE SES USTENSILES ET Y RETOURNE BOSSER ! (SLAM) – Zut, j’ai tout renversé mais… Mais… – Marrant, on peut lire un mot grec ancien. – Catharsis ? Serait(ce le mot clé d’une bonne histoire, enfin, d’un bon récit d’actions ou d’événements réels ou imaginaires ? – Là, une seule personne pourra nous répondre. A dans un mois ! 

Share Button

ZEDA PARLE DE… L’OBJECTIF (AGAIN)

ZEDA PARLE DE… L’OBJECTIF (AGAIN) published on Aucun commentaire sur ZEDA PARLE DE… L’OBJECTIF (AGAIN)

Hé oui, rappelez-vous « Zéda parle de… l’Objectif » !

 

ZEDA PARLE DE… L’OBJECTIF (AGAIN) : – Fiou ! J’ai réussi à me sortir de ma chronique du mois dernier ! – Mais revenons à notre sujet de la dernière fois : L’objectif ! – On a vu qu’un objectif trop simple ,e permet pas d’enjeu fort, car on est sûr que le personnage y arrivera ! (dring) – Par contre, un objectif irréalisable, même avec un enjeu fort… Euh, un instant ! (dring dring) – A Voir A Lire, bonj… – SI VOUS ME DONNEZ PAS DIX MILLIARDS D’EUROS DANS DIX MINUTES, JE FAIS SAUTER LONDRES ! – Je voudrais bien vous aider, mais j’ai même pas mille euros sur mon compte… – C’est pas la Banque Centrale Européenne ? – Euh, non, c’est A Voi… – Mince, je me suis encore trompé de numéro ! (clac) – Et un objectif inatteignable, on sait déjà que le héros peut pas y arriver, alors… – Il faut donc trouver l’équilibre. L’objectif doit être réalisable mais très difficile à atteindre. Mais notons… (toc toc) – qu’un récit peut se passer d’objectif, car l’objectif n’est qu’un des outils dramatiques utiles à raconter une belle histoire. (hiiiiinn) – C’EST A VOIR A LIRE ICI, PAS OBJECTIF LUNE ! – ALORS IL ARRÊTE DE RÊVER ET IL TAPE SON ARTICLE (SLAM) – Mais qu’est-ce qu’une belle histoire ? On verra cela une autre fois, là, il faut que je vous laisse…

Share Button

ZEDA PARLE DE… L’OBJECTIF

ZEDA PARLE DE… L’OBJECTIF published on Aucun commentaire sur ZEDA PARLE DE… L’OBJECTIF

Rappelez-vous « Zéda parle de… Quai des Bulles » !

ZEDA PARLE DE… L’OBJECTIF : – Après mon escapade Malouine du mois dernier, abordons un peu de dramaturgie avec l’objectif. – Il est parfois intéressant que votre héros dispose d’un objectif. Un but à atteindre, quoi  ! – Mais attention, un objectif n’est pas suffisant pour faire une bonne histoire. Il doit remplir certaines conditions… – Prenons un exemple. J’ai un petit creux, je décide d’acheter une tartelette pour me caler. Hop, l’aventure commence ! (hiiiin) (BOULANGERIE ding dong) – Bonjour – Vous avez le compte juste ? Merci bien. – de rien (hiiiin) – Choilà ! Obchectif atteint ! (cronch cronch toc toc) – Vous avez vu. Notre objectif donne une histoire tranquille. Un objectif simple à atteindre donne un enjeu faible et… (hiiiinn) – C’EST AVOIR A LIRE ICI, PAS LE MEILLEUR PÂTISSIER DE LA 6 ! – S’IL MET PAS SA CHRONIQUE EN LIGNE D’ICI UNE HEURE, IL EST VIRE ! (SLAM) – Vite ! – Désooé, faut que je vous laisse, on reparle de tout ça le mois prochain ! (bzzzzz clonk) – Pourquoi y s’allume plus…

Share Button

ZEDA PARLE DE… QUAI DES BULLES

ZEDA PARLE DE… QUAI DES BULLES published on Aucun commentaire sur ZEDA PARLE DE… QUAI DES BULLES

1001-01-zeda-parle-de-quai-des-bulles-2016-zfont-correc-br-10011001-02-zeda-parle-de-quai-des-bulles-2016-zfont-br-10011001-03-zeda-parle-de-quai-des-bulles-2016-zfont-br-10011001-04-zeda-parle-de-quai-des-bulles-2016-zfont-br-10011001-05-zeda-parle-de-quai-des-bulles-2016-zfont-br-10011001-06-zeda-parle-de-quai-des-bulles-2016-zfont-br-10011001-07-zeda-parle-de-quai-des-bulles-2016-zfont-br-10011001-08-zeda-parle-de-quai-des-bulles-2016-zfont-br-10011001-09-zeda-parle-de-quai-des-bulles-2016-zfont-br-10011001-10-zeda-parle-de-quai-des-bulles-2016-zfont-correc-br-10011001-11-zeda-parle-de-quai-des-bulles-2016-zfont-br-1001Zéda racontait Quai des Bulles pour sa chronique mensuelle A Voir A Lire du mois de novembre, que vous pouvez découvrir également sur leur site avec les liens vers nos différents articles sur le festival !

ZEDA PARLE DE… QUAI DES BULLES : – Hé oui ! J’ai fait partie de l’équipe officielle « A Voir A Lire » chargée de couvrir Quai des Bulles 2016 ! – Mission capitale car « A Voir A Lire » est partenaire de ce festival Malouin ! Du coup, je me suis préparé ! – Chapeau du photographe reporter intrépide (vieux bob de camping) Smartphone high-tech pour live-tweeter à fond (vieux Nokia sans option Net) Puissant PC portable pour assurer prise de notes optimale (vieux calepin et stylo) Sac à dos Tout-terrain de baroudeur universel (vieille valise sans roulettes) Caméra dernier cri (vieil appareil photo sans pellicule) – Et bien sûr, l’indispensable mail de l’organisation du festival nécessaire pour obtenir son accréditation presse (imprimé sur vieux papier recyclé et… OUBLIE AU BUREAU) – Je me suis super bien intégré au reste de l’équipe. – Vous voulez une autre blague ! – NON ! – OUBLIE ! – Et ils m’oint laissé dormir tout le trajet ! – Faut dire qu’une fois sur place, ça a été trois jours de folie ! – On pouvait récupérer des affiches ! – Circuler librement dans l’espace des éditeurs ! – Discuter avec des auteurs en dédicace ! – Profitez des expositions sans avoir à faire la queue ! – Hé, je suis de « A Voir A Lire » ! Pourquoi tout le monde me passe devant ? – Manger dans les restos les plus chics de la ville ! – Drôle de goût, ce jambon. –  Être en permanence au contact des festivaliers et des Malouins si gentils ! – Faut que je trouve quelqu’un pour m’indiquer le lieu de la rencontre avec Killoffer ! – Assister à des rencontres passionnantes avec des auteurs – Dès qu’elle arrive, je mitraille ! – Et, privilège de journaliste, interviewer des artistes incroyables ! – Fait bon rentrer à Paris quand même ! Je suis rincé, mais le lecteur avant tout ! Je dois boucler mon article ! (toc toc) – Dites, c’est à vous cette photo ? – Ah oui, merci. J’ai dû l’oublier dans l’imprimante. elle conclut mon dossier Quai… – ON TRAITE « A VOIR A LIRE » A QUAI DES BULLES, PAS MARTINE A LA PLAGE ! (SLAM) – Ben, elle est bien cette photo, j’immortalise avec humour les remparts de Saint-Malo ! – Allez, à dans un mois !

Share Button

ZEDA PARLE DE… LA DEFINITION DE LA BD (AGAIN)

ZEDA PARLE DE… LA DEFINITION DE LA BD (AGAIN) published on Aucun commentaire sur ZEDA PARLE DE… LA DEFINITION DE LA BD (AGAIN)

983-01-zeda-parle-de-la-definition-de-la-bd-2-zfont-br-983983-02-zeda-parle-de-la-definition-de-la-bd-2-zfont-br-983983-03-zeda-parle-de-la-definition-de-la-bd-2-zfont-br-983Et voici la chronique d’octobre que Zéda réalise chez A Voir A Lire, une chronique où notre héros tente à nouveau de définir la BD…

ZEDA PARLE DE… LA DÉFINITION DE LA BD (AGAIN) : Suite de dessin qui raconte une histoire ou qui présente un même personnage – Voilà la définition de la BD qu’on a trouvée le mois dernier dans Le Petit robert. – Le problème de cette définition, c’est qu’elle peut correspondre à un dessin animé ou à une série de tableaux de Warhol. – Mais alors comment définir la BD ? – Au passage, vous avez vu comment j’ai bien récuré la pièce ? – Mais bon, écartons donc cette définition inadaptée… – Pour moi, la BD est avant tout un art visuel, pas comme la musique par exemple. Ça me paraît important, mine de rien. – L’enchaînement de plusieurs dessins, le côté séquentiel me semble capital ! Sinon, on regarde juste un dessin. – Et la lecture de cet enchaînement dégage une émotion et ou un sens (ou l’absence de sens qui peut être un sens en soi). – Et pour finir, dans la BD, le lecteur contrôle son rythme de lecture, contrairement au cinéma, où le film se voit en un temps donné défini par l’auteur. – Le reste, est-ce vraiment spécifique de la BD ? – Alors, voilà ma proposition. (toc toc) – BD : Art visuel présentant une suite de dessins que le lecteur parcourt à son rythme et dont la lecture fait naître une émotion ou un sens. – NON MAIS JE RÊVE, IL SE CROIT CHEZ LUI ! S’IL VEUT DÉCORER LES MURS, IL A QU’A PUNAISER SES DOSSIERS EN RETARD ! (scratch scratch) – Euh, attendez… C’est la conclusion de mon dossier Défini… – C’EST A VOIR A LIRE ICI ! PAS LE MUSÉE D’ORSAY ! – Bon, j’espère que vous avez eu le temps de noter car je me rappelle pas trop de ce que j’avais mis…

Share Button

ZEDA PARLE DE… LA DÉFINITION DE LA BD (Partie 1)

ZEDA PARLE DE… LA DÉFINITION DE LA BD (Partie 1) published on Aucun commentaire sur ZEDA PARLE DE… LA DÉFINITION DE LA BD (Partie 1)

968-01-la-definition-de-la-bd-zfont-br-968

Que signifie ce bureau ensablé ? Rappelez-vous « Zéda Parle de… SON ARRIVÉE« .968-02-la-definition-de-la-bd-zfont-br-968Nouvelle chronique de Zéda pour « A VOIR A LIRE » que vous pouvez retrouver sur leur site dans les rubriques « Zéda Parle de… ». En attendant la suite…

ZEDA PARLE DE… LA DÉFINITION DE LA BD (Partie 1) : – Ma première chronique chez « A Vor A Lire ». Je suis ému ! – Aujourd’hui, on va se pencher sur une question de fond. – Vous savez tous reconnaître une BD mais… – Seriez-vous capable de définir clairement ce qu’est une BD ? – Le Petit Robert nous propose : « Suite de dessins qui raconte une histoire ou qui présente un même personnage ». – Ca vous paraît satisfaisant ? (toc toc) – Prenez un peu de temps pour réfléchir. (hiiiiin) – Y en a un qui va surtout prendre du temps pour nettoyer ce bureau ! C’est « A VOIR A LIRE » ici, pas PARIS-PLAGES ! – Ben finalement, vous aurez plus de temps que prévu pour réfléchir. On en reparle le mois prochain…

Share Button

Primary Sidebar