Skip to content

Content Header

LA NUIT DU HAMSTER

LA NUIT DU HAMSTER published on Aucun commentaire sur LA NUIT DU HAMSTER

953-01-LA-NUIT-DU-HAMSTER-zFont-BR-953

 

Rappelez-vous « POUR L’AVIS »

953-02-LA-NUIT-DU-HAMSTER-zFont-BR-095953-03-LA-NUIT-DU-HAMSTER-zFont-BR-953953-04-LA-NUIT-DU-HAMSTER-zFont-BR-953953-05-LA-NUIT-DU-HAMSTER-zFontBR-953Hé oui, rappelez-vous « CALLING YOU« .

953-06-LA-NUIT-DU-HAMSTER-zFont-BR-953953-07-LA-NUIT-DU-HAMSTER-zFont-BR-953953-08-LA-NUIT-DU-HAMSTER-zFont-BR-953953-09-LA-NUIT-DU-HAMSTER-zFont-BR-953953-10-LA-NUIT-DU-HAMSTER-zFont-BR-953953-11-LA-NUIT-DU-HAMSTER-zFont-correc-BR-953953-12-LA-NUIT-DU-HAMSTER-zFont-BR-953953-13-LA-NUIT-DU-HAMSTER-zFont-BR-953953-14-LA-NUIT-DU-HAMSTER-zFont-BR-953953-15-LA-NUIT-DU-HAMSTER-zFont-BR-953953-16-LA-NUIT-DU-HAMSTER-zFont-BR-953953-17-LA-NUIT-DU-HAMSTER-zFont-BR-953953-18-LA-NUIT-DU-HAMSTER-zFont-BR-953953-19-LA-NUIT-DU-HAMSTER-zFont-BR-953953-20-LA-NUIT-DU-HAMSTER-zFont-BR-953953-21-LA-NUIT-DU-HAMSTER-zFont-BR-953953-22-LA-NUIT-DU-HAMSTER-zFont-BR-953953-23-LA-NUIT-DU-HAMSTER-zFont-BR-953953-24-LA-NUIT-DU-HAMSTER-zFont-BR-953953-25-LA-NUIT-DU-HAMSTER-zFont-BR-953Bien sûr, rappelez-vous « LES CHAUSSES DE LA VIE » !

953-26-LA-NUIT-DU-HAMSTER-zFont-BR-953953-27-LA-NUIT-DU-HAMSTER-zFont-BR-953953-28-LA-NUIT-DU-HAMSTER-zFont-BR-953953-29-LA-NUIT-DU-HAMSTER-zFont-BR-953953-30-LA-NUIT-DU-HAMSTER-zFont-BR-953953-31-LA-NUIT-DU-HAMSTER-zFont-BR-953953-32-LA-NUIT-DU-HAMSTER-zFont-BR-953

Ainsi se conclut « SAGALIPETTE », la saga de l’été 2016 de Zéda. 

Merci à Olivier Benguigui pour cette petite phrase glissée au cours d’une discussion il y a quelques années : « Et si un hamster débarquait dans la vie de Zéda ? » sans laquelle cette série estivale n’aurait jamais vu le jour.

LA NUIT DU HAMSTER : – Ah, retrouver la douceur du foyer après l’hôpital ! – Oui, alors d’abord tu fais tout ce que je t’ai dit. Y en a pour 5 minutes . Et après, repos complet. J’y vais ! – Pffff – Salut. – Ben, merci… Salut (clac) – Bon, elle a raison. Réglons ces histoires de rendez-vous médicaux et au lit. – Allo… bonj… Oui, je patiente. – Ah, le responsable plannings est en congé ? – Ah, c’est pas le bon service ? – Ah, vous prenez pas la CMU ? – vous allez me renvoyer vers qui ? – Six mois pour une radio, c’est un peu long, non ? – Pourquoi ça va être compliqué ? Je veux juste un rendez-vous. – Oulah ! Attendez, je vais prendre des notes. – Bonjour. Vous êtes enfin arrivé au service tant recherché. Nos locaux sont ouverts de 11h à 12h et l’après-midi de 14h à 14h30. Bonjour. – Tant pis, ce sera pour demain. Allez, un petit coup de fil pour prendre des nouvelles de Galipette et au lit. – J’ai hâte de savoir comment va se sacré hamster. (tut tut tut) – BOUHOUHOU – Oui, je suis content de t’entendre moi aussi. Sinon, comment va Galipette ? Pardon ? – HE ! – BOUHOUHOU – L’histoire se répète pas, elle bégaye. – Galipette a encore disparu ? Mais qu »st-ce qui s’est passé ? – Je changeais sa paille et il est partiiiii. Bouhou (clac snif) – Bon, pas de panique, il est forcément dans l’appartement. – si t’avais été là, il se serait jamais sauvé. – Mais j’étais à l’hôpital. – T’as toujours de bonnes excuses. (snif) – Euh… bon… Je vais fouiller le salon. – hého ! Galipette ? – BOUHOUHOU – sic – Calme-toi. Si Galipette t’entend, ça risque de le stresser. – TU PENSES QUE JE STRESSE MON HAMSTER ! – Bon, allonge-toi un peu. Moi, je continue à chercher. – vi… snif – Ouf, un peu de tranquillité, ça va calmer Galipette. Allons voir la salle de bains. – snif – Mince ! La fenêtre est ouverte ! – Ouf, il est pas tombé. Mais il a pu prendre la gouttière. – Pas la peine de la réveiller. Je vais descendre jeter un œil. – zzz snif zzz bouhou – Des brins de paille ? C’est ce que je craignais, il est descendu par là. – Y a pas d’issue. Il aurait escaladé le mur de la cour ? – Bon ben quand faut y aller… – gniii – fff (BADABOUM) – gniii  – gnnn gnnn – oooohhhh (SCHPROF) – Repos complet, y z’avaient dit. – C’est quoi ce terrain vague ? C’est immense, comment je vais faire ? – Galipette ? (tidi tidi) – ? – T’es oùhouhouhouhou ?? – Galipette est descendu dans la cour. Je le cherche. T’inquiète, je t’appelle quand y a du nouveau. – D’accord. snif (clic) – bon… – Ben plus qu’à faire du porte-à-porte où y a de la lumière. (toc toc) – Euh… bonsoir… – Madame ? Ça va ? – Euh, excusez-moi, madame ? – J’suis pas sourde ! – T’es un voleur ? Et ben t’es mal tombé mon gars ! Y a rien à voler de plus que ce que tu vois ! – mais – C’est magnifique ! – C’est une ruine ici ! – Non la fresque ! – Ah, tu trouves ça ressemblant ? – On s’y croirait ! C’est où ? – Dans ma tête de vieille pie ! J’ai toujours rêvé de voir la mer. Mais pas de thunes, pas de temps, pas de chance… Et la vie passe. Alors j’ai dessiné mon rêve. – Pourquoi vous y allez pas maintenant ? – La santé. Et puis t’as vu où je vis ? – Avec ma retraite, j’ai du mal à payer le loyer entier mais ça coûte moins cher au taulier de me garder que de me virer. – Et c’est pas tout le monde qu’a un taudis avec vue sur la mer. – hi hi hi – hé hé hé – T’as pas une tête de voleur, toi. Moi, c’est Madeleine. – Enchanté, moi, c’est Zéda. Dites, vous auriez pas vu passer un hamster ? – T’as perdu ton hamster ? – Non, c’est celui de mon amie. – Et elle le cherche pas avec toi ? – Vaut mieux qu’elle se repose. Elle est sous le coup. – Moi, si je perdais un hamster, fatiguée ou pas, j’irai le chercher. – Non, vous savez, elle l’adore mais… – Mais elle s’en tape. – Non, elle est sensible. – ?? – Bon d’accord, elle a la larme facile et après on peut plus l’arrêter. – Quand t’auras des mioches et que tout le monde braillera en chœur, tu vas t’amuser. – Olah, les enfants, c’est pas prévu. – Et qu’est-ce qu’est prévu ? – Euh… De retrouver le hamster. – C’est pas un hamster qui sauvera ton couple. – Mais tout va bien ! Ce hamster, c’est mon copain, je dois l’aider. – Ben voyons, tu t’occupes de ta femme, du hamster de ta femme, et qui s’occupe de toi ? Elle ? – … – Ton hamster, il est entré par là où t’es arrivé, a traversé la turne en sautant et s’est barré par cette fenêtre en faisant des « croui croui croui » ! – Merci Madeleine, je fonce ! Vous inquiétez pas, je vous donnerai des nouvelles. – Allez ! Tais-toi et file, j’ai eu ma dose de paroles non tenues. – Au revoir. – Un jour, faudra prendre ton courage à deux mains et passer par la porte ! – GALIPETTE ! GALIPETTE ! – LA FERME ! – Oh là là, comment chercher ? – T’es là ? super ! Galipette s’est encore enfui, je sais plus comment faire. (dzzz) – T’as une piste ? fonçons ! (dzzz) – dzzz – fff fff C’est… C’est encore loin ? (dzzz) – Le destin t’a amené ici car je sais ce que tu cherches… Entre donc… (dzzz) – Assieds-toi ! – Bonsoir… Je cherche…. – Tais-toi ! Tu cherches l’amour ! – Tu ignores toi-même que tu cherches encore… Je vois beaucoup de larmes… – Ça… – Tais-toi ! Ta vie est triste ! – Ma vie ? Non mais… – Tais-toi ! Des larmes, des chiffres, des coups… Mais après, joie bonheur et… docteur ! – Docteur ? – Oui, y a un docteur dans la boule. – Mais tout ça m’aide pas à… – Prendre la bonne décision, hein ? Il te faut couper les amarres pour arriver à bon port. Les sirènes t’ont charmé de leur chant, tel Ulysse mais… – Moi, je cherche un hamster ! – Euh… vous êtes amoureux d’un hamster ? – Mais non, il s’est enfui et je dois le retrouver. – Bon, on y retourne… Mmmh… Je vois… Appelle et tu seras entendu… – Avec des prédictions de cet acabit, on pourrait croire que vous avez travaillé dans une banque juste avant la crise ! – Bon, je vous offre la consultation et cette histoire de banque reste entre nous. – ? (grat grat) – Ben, t’es reparti ? – Appelle et tu seras entendu. Pfff… Oh, mais y a un truc que j’ai pas essayé ! – crouiii crouiii – croui croui – ?? – Ça vient d’en bas ! – Oh là làààààà – AAAAAAHHHHH ! – ouille aïe outch arg (SBROF) – crouiii – Galipette ? – crouiii – J’étais inquiet. Pourquoi t’es parti ? – crouii – Oui, pas facile avec toutes ses larmes. Mais on va trouver une solution. – crouii – crouii crouii – Tiens, t’as rencontré des copains ? – crouiii crouii – Incroyable ! T’as retrouvé tes parents ? – croui – C’était pour ça tes fuites ? Pour les retrouver ? Je comprends mais c’est dangereux dehors. Je peux vous ramener tous les trois à la maison. – croui crouiii – Vous préférez vivre libre ? Ah, je comprends. (grat grat) – Écoutez. Partez vivre votre vie. Je lui expliquerai que tu es allé rejoindre les tiens. – crouiiii – crouii – Salut les amis ! Prenez soin de vous ! – Bon, ben avant de rentrer… – Ohé Madeleine ! (toc toc) – Tiens, t’es revenu ! Et ton hamster ? – Il a préféré rester vivre avec sa famille. Alors je l’ai laissé partir. – Parce que tu parles aux hamsters ? Je suis tombé sur un fêlé ! – Et tu vas raconter les mêmes salades à ta femme ? – Mais je l’ai vraiment retrouvé ! Et lui, il avait retrouvé ses parents. Il voulait pas revenir. Faut respecter le choix des gens. Et oui, je vais dire la vérité à ma copine ! Elle comprendra la décision de Galipette. – Et ben sers-nous un remontant ! Tu vas en avoir besoin ! – Ton hamster, il a compris, lui. – J’ai eu une idée. – J’ai une amie qu’a une voiture. Je peux lui demander de nous amener à la mer. – Ah, merci ! – De quoi ? Bon, ce serait l’Atlantique, y a moins de soleil mais ce serait plus près. – Y en a un qui est revenu. – Ben j’allais pas vous laisser sans nouvelles. – hi hi… – Pas de traces de bouteille. Il est où votre remontant ? (clonc) – Madeleine ? Dites… – Mad… – On l’aura évacué avant qu’elle se décompose. C’est mieux pour les voisins. – Ouais, merci du coup de fil. – Madeleine, vous, au moins, vous aviez trouvé un moyen de réaliser votre rêve. – Et moi, c’est quoi mon rêve d’océan… (bidi bidi) – Galipette, il est où houhouhouhou ! ! – J’arrive. – Il est où Galipette ? C’est quoi cette tasse ? – Galipette a rejoint les siens. Il sera plus heureux. – C’est trop triste. – Pleure pas. Viens t’asseoir. – Faut que je te parle…

Share Button

POUR L’AVIS

POUR L’AVIS published on Aucun commentaire sur POUR L’AVIS

952-POUR-LAVIS-zFont-BR-952POUR L’AVIS : – Sympa d’être venu me chercher. – Ta copine travaille. tu restes pas seul après ton accident ! (HÔPITAL SOINS Neurologie néphrologie urgences) – Je te dépose, et repos complet. – J’ai hâte de revoir Galipette ! – Risquer ta vie pour un hamster, c’était pas vital. Bon, je suis garé là-bas. – Galipette est plus qu’un animal de compagnie ! On a partagé une vision shamanique dans cet accident ! C’est un pote maintenant. – T’appelleras le numéro que je t’ai donné pur un scanner de contrôle ! – mais… – Et puis t’appelleras ton psy pour checker le choc post-traumatique ! – mais… – Marre des incompétents de l’hosto !

Share Button

QU’ON PLANTE

QU’ON PLANTE published on Aucun commentaire sur QU’ON PLANTE

951-QUON-PLANTE-zFont-BR-951QU’ON PLANTE : – J’ai une bonne nouvelle pour vous. – C’est vrai ? C’est à propos de l’accident ? – croui – Le propriétaire du véhicule que vous avez violemment percuté avec votre hamster ne portera pas plainte.

Share Button

HOST IN VAL

HOST IN VAL published on Aucun commentaire sur HOST IN VAL

950-HOST-IN-VAL-zFont-BR-950HOST IN VAL : – T’as sauvé Galipette ! Et tu t’en es sorti ! – C’est plutôt lui qui m’a sauvé. – crouiii – Hein ? – Oui, il m’a dit de sauter juste avant l’impact. Sinon, on serait sous la voiture. (doin) – snif – ? – ? – BOUHOUHOU Docteur : Le cerveau est touché ! – croui

 

Share Button

DEAMBULANCE

DEAMBULANCE published on Aucun commentaire sur DEAMBULANCE

949-01-DEAMBULANCE-zFont-BR-949949-02-DEAMBULANCE-zFont-BR-949DEAMBULANCE : – Ah, il se réveille. – crouiii – On vous emmène à l’hôpital. Miraculeusement, vous avez rien de cassé. – Galipette ? – crouiii ! (HOUHOUHOU) – Drôle de sirène (HOUHOUHOU) – A vrai dire, on n’a pas branché la sirène. (HOUHOUHOUHOUHOU) – C’est juste votre femme. – Top efficace ! – croui (HOUHOUHOUBOUHOUHOU)

Share Button

OPEN CHOICE

OPEN CHOICE published on Aucun commentaire sur OPEN CHOICE

948-00-OPEN-CHOICE-zFont-BR-948Zéda va tenter l’impossible mais vous avez noté qu’il n’est pas seul dans cet escalier. Tout d’abord, le nettoyeur peut agir… Ou non. C’est à vous de choisir !

Si vous pensez que l’homme au balai doit faire quelque chose, allez lire « SEAU DA », mais par contre si vous pensez qu’il doit rester passif, lisez « RASSURENITE » ! Alors, qu’allez-vous décider ?

OPEN CHOICE : – Sauve notre hamster ! – Galipette ! – crouiii – ? – ?

Share Button

Primary Sidebar