Skip to content

Document Header

Content Header

TRIBORDAGE

TRIBORDAGE published on Aucun commentaire sur TRIBORDAGE

TRIBORDAGE : – Le parti de droite exclut ceux de ses membres qui ont rejoint le gouvernement. – S’ils font ça, y aura plus de gouvernement. – Pourquoi tu dis ça ? – Ben, le parti de droite, c’est pas celui qui est au gouvernement ?

Share Button

VIRE DE BORD

VIRE DE BORD published on 2 commentaires sur VIRE DE BORD

VIRE DE BORD : – Solférino, le siège du PS. – Bonjour, je viens prendre des nouvelles du Parti Socialiste. – Informations ? deuxième bureau à droite. (Mieux vaut un PS qu’un PV / OPA sur le PS) – Ah bon, vous êtes passé à droite ici ? – Non, le bureau d’info est à droite. – Ah, vous utilisez le bureau d’infos des républicains ? – Non, il est à droite, là-bas. – Plus à droite que les républicains, c’est grave. – Non, il est de gauche mais à droite. – Ben, il peut pas être de droite et de gauche, ou alors il est centriste ? – NON. Il est à gauche mais faut prendre à droite. – Sur la droite de la gauche, c’est un positionnement flou. – Mais non, et puis d’abord, vous avez votre carte du parti ? – Il va me falloir une carte pour trouver mon chemin ? – C’est pas vrai, on est perdu. – Tu te rends compte, je reviens du PS, y savent plus s’ils sont de droite ou de gauche.

Share Button

DES COMPTES

DES COMPTES published on Aucun commentaire sur DES COMPTES

DES COMPTES : – Bizarre, le résultat des présidentielles… – Pourquoi – 25% d’abstention, 12% de vote blanc, 65% Macron et 38% Le Pen, ça fait 138% ! -Tout s’éclaire. – T’appliques cette méthode de calcul à l’économie et tu comprends vite l’origine de la crise.

Share Button

ET L’ACTION

ET L’ACTION published on Aucun commentaire sur ET L’ACTION

ET L’ACTION : – Va falloir élire un président parmi tous ces candidats. Le problème va être d’en trouver un potable. – Non, le problème est qu’ils ont pas la même définition que nous du mot président.

Share Button

FASCHISME ÉLECTORAL

FASCHISME ÉLECTORAL published on Aucun commentaire sur FASCHISME ÉLECTORAL

FASCHISME ÉLECTORAL : – Marre ! – Qu’est-ce qui se passe ? – Tu te rends compte, y a plein de gens qui vont soutenir le FN ! – Y a tous ceux qui votent FN, les fachos de France ! – Attends, y a des mécontents dans le lot, qui sont pas FN. – OUAIS, C’EST CA ! Les mécontents qui votent FN depuis des années et qui affirment pas être fachos, parlons-en ! – Attendez, les mécontents, c’est comme Magnéto ou Fatalis. – ? – ? – Ben oui, ils ont traversé des épreuves horribles et, perturbés, ils font le mauvais chois et deviennent supervilains. – Peut-être mais Magnéto et Fatalis ils assument de vouloir devenir maître du monde en explosant la tronche de ceux qui les énervent ! – 1/ Les fachios qui s’assument et les fachos qui s’ignorent, les mécontents, 2/ Ceux qui votent blanc car tontonMélenchon donne pas de consignes. – Ben, ils sont pas FN. – Bien sûr que si, puisqu’ils le soutiennent ! – Juste ! – J’explique. Ils crient qu’ils voteront jamais FN, donc leur voix permettrait de contrer le FN. – ah, j’avais raison – Mais au lieu de voter contre, ils décident de voter blanc, donc, ils retirent leur voix à l’opposition FN Conclusion, ils soutiennent le FN. – 1/ fachos qui s’assument et fachos qui s’ignorent, 2/ pro-fachos qui soutiennent et 3/ les anti-macrons ! – on a le droit de pas aimer Macron. – Oui mais ils préfèrent ne pas voter pour un gros capitaliste même si ça favorise le FN. Et donc ils soutiennent l’extrême-droite ! – Et tous ceux qui boudent car Mélenchon est pas élu ! – J’allais les oublier ! – donc 1/ fachos qui s’assument et fachos qui s’ignorent, 2/, les pro-fachos, 3/, les fachos débiles et 4/ les fachos qui boudent ! – et nous ? – Nous ? Macron nous dégoûte mais on va voter pour lui car il le faut. On est des victimes. – Dur ! – Courage les gars ! En fait, on est des héros ! – ? – ? – Ouaip ! – Nous, on choisit d’être victimes d’un état trop libéral qui nous exploite plutôt que responsables d’un état fasciste ! – ça, c’est la classe – La grande classe. (tchin)

Share Button

UN JOUR SANS FAIM

UN JOUR SANS FAIM published on Aucun commentaire sur UN JOUR SANS FAIM

UN JOUR SANS FAIM : – J’ai fait un cauchemar cette nuit ! – étonnant (cronch) – J’ai rêvé que le Front National était au second tour. – Oui, face à Macron. – Heureusement, sous l’impulsion de nos responsables politiques, la France va se dresser comme un seul homme. – Non, Mélenchon se tait, Dupont-Aignan se rallie et la France hésite entre vote blanc et abstention. Rien n’est gagné. – Faut que je vérifie quelque chose. – ah la la – mmmhh… – Et non, on n’est pas le 1er avril ! Ça fait une semaine que c’est la même chose tous les matins, va falloir t’habituer ! Allez, viens prendre ton petit-déj’ !

Share Button

Primary Sidebar