Skip to content

Document Header

Content Header

LE SAC A PAIN S’ACCAPARE

LE SAC A PAIN S’ACCAPARE published on 4 commentaires sur LE SAC A PAIN S’ACCAPARE

Une histoire plus longue que d’habitude pour vous souhaiter la nouvelle année !

LE SAC A PAIN S’ACCAPARE : – Bonsoir. – Salut. Qu’est-ce qui t’amène ? – Ben, ça va être la nouvelle année, vous pourriez faire un truc pour que le monde aille mieux ? – rien que ça – Pourquoi tu demandes pas à tes copains d’en bas de stopper la pauvreté ? – Ils sont trop nombreux. Avec vous, j’ai une seule personne à convaincre. – Le problème, c’est que si je fais un miracle, ceux qui tuent en mon nom vont croire que je leur donne raison. – Et si vous faites un miracle sans dire que c’est vous, un miracle discret ? – mmmmhh – attends – Tiens, prends cette besace. Dedans, y a un pain. – ? – Cette nuit, à chaque fois que tu croiseras un malheureux, voilà ce que tu feras… – Bon, je vais faire comme y m’a dit. Mais faut pas que j’oublie de ramener la besace demain matin. – Bonsoir, j’ai un pain dans ma besace. Je vous en donne la moitié. – merci – Je range la moitié qui reste dans la besace… – un régal (cronch) – Bonne année ! – Bonne année ! – Bonsoir. – ‘soir. – J’ai un pan dans ma besace. Je vous en donne… – Ça alors ! Le pain est entier. – v’pensiez l’avoir perdu ? – Tenez. Bonne année. – Merci b’en. – Mais alors, si je parcours cette nuit la ville avec mon pain, je pourrais nourrir plein de gens. – bonne année – merci vraiment – ça sent bon – bonne année à vous aussi – Déjà le matin ! Faut que je ramène la besace, ça passe trop vite. – bonne année. Merci monsieur. – merchi (cronch) – Voilà votre besace. Je pourrais pas la garder un peu plus longtemps ? – non mais je rêve – Il a battu le record de la multiplication des pains, et ça lui suffit pas. bon, allez, ouvre la besace une dernière fois. – Y a plus qu’un demi-pain. – Ben oui, tout a une fin. Il est pour toi. – Merci, bonne année. – allez, file – Il est tôt, je viens de me lever. tu faisais quoi (clac) – J’ai ramené du pain. – Pourquoi t’as pas pris un pain entier ? – C’est tout ce qui restait. C’est notre premier pain de l’année. – c’est chou – BONNE ANNEE 2020 ! QUE NOUS AYONS TOUS TOUJOURS DU PAIN !

Share Button

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Primary Sidebar

%d blogueurs aiment cette page :