Skip to content

Document Header

Content Header

L’OR FAIT L’INTÉRÊT

L’OR FAIT L’INTÉRÊT published on Aucun commentaire sur L’OR FAIT L’INTÉRÊT

Et voici la seconde partie du conte de Noël de Zéda qui fait suite à “L’OR FAIT L’INATTENTION” pour marquer le début d’année avec tous les voeux de notre héros.

Et voilà la fin du conte de Noël de Zéda, qui en profite pour vous présenter tous ses vœux pour 2021 et vous souhaiter une année pleine de belles surprises et d’heureux événements.

L’OR FAIT L’INTÉRÊT : – C’était un beau Noël, non ? – Oui, les orphelins étaient vraiment heureux. – Mais un jour nouveau s’est levé, et les choses compliquées vont commencer. Je fonce. – ? – Votre mission à l’orphelinat s’est bien passée mais elle est terminée. Qu’est-ce qui vous amène ? – Ben, l’orphelinat va fermer. Vous allez faire quoi de la maison ? – ouaip – Voyons, il va tout simplement être détruit pour ériger un immeuble de logements sociaux. – Mais l’orphelinat… – CA VOUS POSE UN SOUCI QU’ON FABRIQUE DES HLM POUR SAUVER DES FAMILLES EN DIFFICULTÉ ! – Ben non. Mais… (grat grat) – Et si on faisait les deux ? – mais oui – Un H.L.M. est tenu d’assurer certains services sociaux, non ? – mmmhh… oui – Alors voilà l’idée… – Trop bien vu ! Et il a dit oui ! – mais c’est pas gagné – Et on a rendez-vous demain avec l’architecte du HLM… – ça va bien se passer – Mais y va sortir des plans, je suis nul là-dedans. – ça reste qu’un plan. Je vais venir. – On a du renfort ! – cool ! (Archi Tech & Co) – deux chambres de six lits, – une salle d’activité et de cours, – une cuisine, – des sanitaires, – un réfectoire, – un bureau-accueil, – les chambres du personnel, – Ça fait quinze fois que vous le dites – rendez-vous projet HLM 408 BT – Euh, c’est nous ? – oui – on n’a pas fini le brief – Bonjour, on se disait que dans le futur HLM, il pourrait y avoir une garderie-orphelinat comme service social, gérée par trois personnes. – Avec une capacité de vingt places dont douze orphelins. – Et tout ça avec une salle d’activité, des sanitaires, un
bureau-accueil, deux chambres de six lits, une cuisine, un réfectoire, on peindrait le réfectoire en bleu et les murs en vert, et on a parlé de la salle d’activités ? – Attendez, tout ça ne cadre pas avec le plan de départ. vous avez l’accord officiel de la ville ? – ben – euh… – Ils nous ont dit de voir avec vous les possibilités. Vous pouvez nous montrer les plans – bien sûr – voilà – Il s’est trompé. Ce sont les plans de l’étoile noire. C’est complètement obscur. – Ils sont peut-être à l’envers ? – Avec ces deux appartements, là et là, on peut créer notre lieu. -Et là, le bureau. – Non, y a la câblerie de l’ascenseur. – On le décale ici. – Sur le local à vélo ? – Au-dessus, au 1er étage. – En faisant un duplex ? Pas bête. – Comment t’as fait ? – En fait, j’ai suivi le dossier de rénovation du cabinet médical où je travaille. – t’as assuré – L’architecte a dit que le service financier de la mairie devait valider le projet. – oh la la – attends – Alors, t’en penses quoi ? – Que vous êtes nuls en projection financière. Je vais venir. – J’angoisse pour demain. – T’inquiète, elle s’y connaît. Au moins, on aura tout tenté. – Vous avez eu l’autorisation des services de la ville et de l’architecte ? – Et on a les plans. – J’y comprends rien. Mais en tout cas, qui va payer le loyer de ces deux appartements reconvertis en services sociaux ? – ET BIEN VOILA LE PLAN DE FINANCEMENT ! (BLAM) – Deux appartements reconvertis sur 25, en répartissant les charges et les loyers sur la masse locative des 23 restants, assortie des aides actions sociales de la ville, en engageant le personnel comme fonctionnaires sociaux, tout est réglé !  – et bé – ouaouh – ah oui – t’as été géniale – Yes – tous à l’orphelinat ! – Faut pas traîner, y a couvre-feu. – ma femme m’attend (ORPHELINS PARISIENS / ding dong) – bonjour – Bonjour, c’est gentil de passer nous voir. Comment allez-vous depuis Noël ? – On a une super nouvelle ! – clair – MARITE, JULIE, LES ENFANTS, VENEZ VITE ! – Grâce à nos amis, l’orphelinat est sauvé. On déménagera mais on continuera à s’occuper des enfants jusqu’à ce qu’ils trouvent une famille ! – OUAIIIIISS ! – On va y aller, à cause du couvre-feu. Et notre pote doit retrouver sa famille. – hi hi – Vous plaisantez ? – Nous sommes le 31 ! Vous dînez avec nous ! j’envoie une attestation de travail à la femme de votre ami pour qu’elle nous rejoigne. Et qu’elle vienne avec la petite ! Fêtons cette nouvelle tous ensemble ! – merci – Je suis si heureuse ! – Et nous, on est tellement heureux de vous voir si heureux. – BONNE ANNÉE 2021 A TOUS !

Share Button

L’OR FAIT L’INATTENTION

L’OR FAIT L’INATTENTION published on Aucun commentaire sur L’OR FAIT L’INATTENTION

Et voilà le conte de Noël de Zéda de cette année. Une histoire longue en deux parties à partager avec tous ceux qui comptent pour vous.

La suite de cette histoire de Noël dans “L’OR FAIT L’INTERÊT” !

L’OR FAIT L’INATTENTION : ORPHELINS PARISIENS (ding dong) – bonjour – Bonjour messieurs. Qu’est-ce qui vous amène chez nous ? – La mairie nous envoie pour nettoyer votre orphelinat. – cool d’être utile – Ah… C’est un peu tard. – Mais pourquoi vous dites ça ? On est à l’heure. – Ca fait des mois que j’ai fait la demande. Et l’orphelinat va fermer à la rentrée de janvier. Enfin bon, suivez-moi… – Je vous fais visiter les lieux. On est une petite structure avec douze enfants. On tenait grâce aux subventions et aux dons. – Le gouvernement réduit les subventions. Avec la crise sanitaire, on reçoit moins de dons. vous avez vu l’accueil. (joyeux Noël) – Regarde leur micro-sapin ! – dur – La maison est trop vieille. On ne tient plus. voici la chambre des filles.Celle des garçons est en face. attention en nettoyant sous les lits, ils ont leur jardins secrets. – Les sanitaires sont au bout du couloir. – Mais où vont aller les enfants ? – Ils vont être répartis dans des orphelinats de plus grande capacité. C’est le plus triste. Ils vont perdre encore une famille. Et même pas pour en trouver une vraie. – La salle de jeux. Attention aux jouets en nettoyant. – Et le personnel ? – et ben… – Redescendons visiter le rez-de-chaussée. Mes collègues sont en bas, je vais vous les présenter. – Et où allez-vous travailler après ? – Oh, on va nous pousser gentiment vers la pré-retraite. – Il n’y a pas de recours ? – Non, j’ai tout tenté pour que les enfants restent ensemble. En vain. Le réfectoire… – sobre – Et voilà les cuisines et Marité, notre diététicienne-cuisinière-infirmière. Ces messieurs du nettoyage déjeuneront ici. – bonjour la compagnie – Moi, je gère le centre et je suis aussi pédiatre. Je vais vous montrer la salle de classe et d’activités, en face du réfectoire. – Les enfants sont en cours avec Julie, notre pédopsychiatre-institutrice-puéricultrice. regardez-les. – fais voir – Alia, à toi de commencer à nous lire le conte du jour – Le ch… chat… – Ils sont adorables, vous les verrez au déjeuner. Il reste nos trois chambres à Julie, Marité et moi. Je vous laisse travailler. – ok, c’est parti ! – c’est dur pour eux – j’me sens moins utile du coup – ça passe vite – merci – Venez, c’est l’heure du déjeuner. (ting) – Je m’appelle Milos – salut – Balayer, c’est ton métier ? – oui – pfff – Gratin de courgettes pour tout le monde. – Merci Marité, rejoignez-nous. – Nous avons la chance de partager un bon repas ensemble. Alors remercions notre étoile. Demain est encore loin. – Tu restes longtemps ? – Le temps de nettoyer la maison. Demain, tout sera propre pour Noël, tu es contente. – Y a le repas de Noël demain. Moi, je veux pas de Noël cette année. – Mais pourquoi ? – C’est notre dernier Noël ensemble. Après y en a plus. Et j’veux pas. – Justement, il faut en profiter à fond de ce Noël.Pour accumuler un max de beaux moments avec les autres. – snif – Est-ce qu’il y a un temps de jeu dans la journée ? – Oui, après la sieste. – ch’nif – Les enfants, après la sieste, on jouera tous ensemble ! – OUAIS ! – ? – C’est chouette mais, on va jouer à quoi ? – Ben, à notre jeu fétiche ! – yes – c’est quoi ? – Merci de votre participation. – c’est normal. – bon, je m’occupe de la plonge. – Attendez, on est là pour assurer le nettoyage, on va donc s’occuper de la vaisselle pendant la sieste. – bien vu – J’entends des rires de mon bureau. – La sieste est terminée. Les enfants jouent avec les employés de la mairie. – HI HI – HA HA – HO HO – HE HE – Dommage qu’on ne les ait pas connus plus tôt. – En position – prête !  – presque – Allez, on rejoint les autres ! Décollaaaage ! !  – HA HA – HI HI – Et 3 ! – Le train aérien va partir – OUAIIIISS ! ! ! – Qui roule sur le ballon ? – moi – fin des jeux les enfants, on va faire une autre activité. – déjà ? (ting) – c’était bien – là, on a été utile – Ben, on a fini./On espère que ça s’arrangera pour vous. – Vraiment, merci pour tout. – Ils auront un meilleur Noël demain. – Oui, mais c’est pas grand-chose. – HEHO ! – ? – ? – MERCI, JOYEUX NOËL ! (ORPHELINS PARISIENS) – Tu te tracasses pour ces orphelins ? – Oui, j’aurais voulu juste faire un petit truc pour demain. T’aurais vu ce micro-sapin pour douze enfants… – On leur amène un sapin ? – ? – regarde là-bas, dans la cour en face ! Encore mieux. – Ce sera Noël Lagardère ! Tu nous aideras ? – bien sûr – Oui, j’ai un plan pour le Noël des orphelins.Prévois une échelle. J’t’explique… – c’est parti – Ma famille nous rejoint là-bas (ding dong) ORPHELINS PARISIENS – bonjour – bonjour.C’est gentil de passer. Mais pourquoi ces échelles ? – On a un super cadeau de Noël pour les enfants, mais il faudrait passer la soirée dehors. C’est possible ? – Normalement, j’évite./Mais je vous ai vus avec les enfants. J’ai confiance. On va bien couvrir tout le monde et prévoir à manger. – C’est des boules de Noël ? – oui – C’est à manger ? – oui – C’est une surprise ? – oui – Vous savez où on va ? – non – chut…On attend d’être tous là et l’aventure commence ! – ? – nous voilà – mes chéries – on est tous là – smack – on va monter – oh – je te tiens – à moi – bravo – han – je l’ai fait – super – et après ? – C’est mon premier Noël en extérieur. – Et le meilleur reste à venir – La dernière est passée. – On continue. – Regardez les enfants. Si le sapin ne vient pas à vous alors… – Venez au sapin – OOOOOOHHH ! ! – comment… – Je vois ce sapin de ma fenêtre. Alors on a pensé à vous et à Paul Féval. Enfin, dans l’idée quoi. Le voisin du rez-de-chaussée qui donne sur la cour nous laisse brancher nos guirlandes. – Les enfants, à vous de décorer le sapin. – YOUPI – merci… – C’est mon plus beau Noël ! – Mais si les guirlandes marchent, je peux aussi brancher la machine à hot-dog. – je vous montre – c’est beau – hi hi – cronch – oooh – gii – moi – Pour qui le bon hot-dog tout chaud ? – JOYEUX NOËL A TOUS !

Share Button

LE CRI SE MASSE

LE CRI SE MASSE published on 2 commentaires sur LE CRI SE MASSE

LE CRI QUI SE MASSE : – ? – Bonsoir, je vous attendais. – Tu veux un cadeau. – Non, je veux offrir un cadeau. – Je voudrais offrir à Noël un peu de bonheur à tous les enfants du monde. Mais comment faire ? (grat grat) – Viens avec moi. – C’est une très bonne idée. Je sais comment on va faire. – On va voir tous les enfants du monde et leur murmurer – Au réveil, vous allez oublier tous vos soucis quelques instants et regarder le soleil se lever. (zzz) – Vous êtes sûr que ça va marcher. – Tends l’oreille quand le soleil se lèvera et tu sauras. – Mais je vais entendre quoi ? – zzz – zz – Qu’est-ce tu fais ? – Le soleil va se lever. J’écoute. – OOOOHHH – OOOOOOOOHHHH – OOOOOOOOOHHHHH – HI HI – AH AH – OOOOOOOOOHHHHHH – ha ha – hi hi hi – hoho ho – hi hi hi – ha ha ha ha – hé hé – ohoh oh – Des rires d’enfant ? – JOYEUX NOËL ! –  hi hi hi – ah ah

Share Button

PAS SI FIN…

PAS SI FIN… published on Aucun commentaire sur PAS SI FIN…

Un petit dessin pour vous souhaiter à tous et à toutes un Joyeux Noël et une belle fin d’année !

PAS SI FIN… : – Vous êtes sûr ? – OUI ! Retiens ton souffle, serre les épaules, croise les doigts et descends dans cette cheminée ! Allez, l’apprenti, au boulot !

Share Button

AH, LA LETTRE !

AH, LA LETTRE ! published on Un commentaire sur AH, LA LETTRE !

AH, LA LETTRE ! : – Qu’est-ce que tu fais ? – C’est bientôt Noël alors… (scritch scritch) – J’ai écrit une lettre au Père Noël ! – T’es pas un peu vieux pour ça ? – Pas du tout. Et c’est important. T’as un timbre ? – Et tu lui demandes quoi ? – chut… Secret. – Je compte sur vous, Père Noël. – Ça y est, on est le 24. Il a forcément reçu ma lettre. Demain sera une belle journée. – Tu y penses encore ? – zzzz – ROOOZZZZ – Pssstt. – mmm… – Mais…OH ! – Chuuutt. Suis-moi… – Alors ? vous allez m’offrir quoi dans la liste de cadeaux de ma lettre ? Tout ? Super ! – Y A PAS MARQUE BON DIEU SUR MON FRONT ! ! – Père Noël ! Attendez ! (clic) – ? – C’est quoi ce raffut ? – euh… – t’avais pas posté ta lettre de Noël ? – Pour Noël, je veux 1) la fin des guerres, 2) la disparition des famines, 3) l’arrêt des pollutions – Comme les enfants, t’as eu les yeux plus gros que le ventre. – En fait, le Père Noël m’a expliqué. – Je me suis juste trompé d’adresse. 

Share Button

CELLULE DE NOËL

CELLULE DE NOËL published on Aucun commentaire sur CELLULE DE NOËL

Mais comment Zéda s’est retrouvé en cellule ? La réponse dans le strip précédent “CERF VICE” !

1005-cellule-de-noel-zfont-br-1005CELLULE DE NOËL : – Son traineau a disparu ! – Ça m’étonne pas ! Une nuit en dégrisement, ça lui apprendra à se moquer de nous ! – Tiens, c’est mon nom (Zéda) – Merci de ton aide. Père Noël – Je me demande pourquoi il sourit bêtement. – Un voyage pour deux au Portugal ! Merci Père Noël.

Share Button

Primary Sidebar