Skip to content

Document Header

Content Header

L’OR FAIT L’INTÉRÊT

L’OR FAIT L’INTÉRÊT published on Aucun commentaire sur L’OR FAIT L’INTÉRÊT

Et voici la seconde partie du conte de Noël de Zéda qui fait suite à “L’OR FAIT L’INATTENTION” pour marquer le début d’année avec tous les voeux de notre héros.

Et voilà la fin du conte de Noël de Zéda, qui en profite pour vous présenter tous ses vœux pour 2021 et vous souhaiter une année pleine de belles surprises et d’heureux événements.

L’OR FAIT L’INTÉRÊT : – C’était un beau Noël, non ? – Oui, les orphelins étaient vraiment heureux. – Mais un jour nouveau s’est levé, et les choses compliquées vont commencer. Je fonce. – ? – Votre mission à l’orphelinat s’est bien passée mais elle est terminée. Qu’est-ce qui vous amène ? – Ben, l’orphelinat va fermer. Vous allez faire quoi de la maison ? – ouaip – Voyons, il va tout simplement être détruit pour ériger un immeuble de logements sociaux. – Mais l’orphelinat… – CA VOUS POSE UN SOUCI QU’ON FABRIQUE DES HLM POUR SAUVER DES FAMILLES EN DIFFICULTÉ ! – Ben non. Mais… (grat grat) – Et si on faisait les deux ? – mais oui – Un H.L.M. est tenu d’assurer certains services sociaux, non ? – mmmhh… oui – Alors voilà l’idée… – Trop bien vu ! Et il a dit oui ! – mais c’est pas gagné – Et on a rendez-vous demain avec l’architecte du HLM… – ça va bien se passer – Mais y va sortir des plans, je suis nul là-dedans. – ça reste qu’un plan. Je vais venir. – On a du renfort ! – cool ! (Archi Tech & Co) – deux chambres de six lits, – une salle d’activité et de cours, – une cuisine, – des sanitaires, – un réfectoire, – un bureau-accueil, – les chambres du personnel, – Ça fait quinze fois que vous le dites – rendez-vous projet HLM 408 BT – Euh, c’est nous ? – oui – on n’a pas fini le brief – Bonjour, on se disait que dans le futur HLM, il pourrait y avoir une garderie-orphelinat comme service social, gérée par trois personnes. – Avec une capacité de vingt places dont douze orphelins. – Et tout ça avec une salle d’activité, des sanitaires, un
bureau-accueil, deux chambres de six lits, une cuisine, un réfectoire, on peindrait le réfectoire en bleu et les murs en vert, et on a parlé de la salle d’activités ? – Attendez, tout ça ne cadre pas avec le plan de départ. vous avez l’accord officiel de la ville ? – ben – euh… – Ils nous ont dit de voir avec vous les possibilités. Vous pouvez nous montrer les plans – bien sûr – voilà – Il s’est trompé. Ce sont les plans de l’étoile noire. C’est complètement obscur. – Ils sont peut-être à l’envers ? – Avec ces deux appartements, là et là, on peut créer notre lieu. -Et là, le bureau. – Non, y a la câblerie de l’ascenseur. – On le décale ici. – Sur le local à vélo ? – Au-dessus, au 1er étage. – En faisant un duplex ? Pas bête. – Comment t’as fait ? – En fait, j’ai suivi le dossier de rénovation du cabinet médical où je travaille. – t’as assuré – L’architecte a dit que le service financier de la mairie devait valider le projet. – oh la la – attends – Alors, t’en penses quoi ? – Que vous êtes nuls en projection financière. Je vais venir. – J’angoisse pour demain. – T’inquiète, elle s’y connaît. Au moins, on aura tout tenté. – Vous avez eu l’autorisation des services de la ville et de l’architecte ? – Et on a les plans. – J’y comprends rien. Mais en tout cas, qui va payer le loyer de ces deux appartements reconvertis en services sociaux ? – ET BIEN VOILA LE PLAN DE FINANCEMENT ! (BLAM) – Deux appartements reconvertis sur 25, en répartissant les charges et les loyers sur la masse locative des 23 restants, assortie des aides actions sociales de la ville, en engageant le personnel comme fonctionnaires sociaux, tout est réglé !  – et bé – ouaouh – ah oui – t’as été géniale – Yes – tous à l’orphelinat ! – Faut pas traîner, y a couvre-feu. – ma femme m’attend (ORPHELINS PARISIENS / ding dong) – bonjour – Bonjour, c’est gentil de passer nous voir. Comment allez-vous depuis Noël ? – On a une super nouvelle ! – clair – MARITE, JULIE, LES ENFANTS, VENEZ VITE ! – Grâce à nos amis, l’orphelinat est sauvé. On déménagera mais on continuera à s’occuper des enfants jusqu’à ce qu’ils trouvent une famille ! – OUAIIIIISS ! – On va y aller, à cause du couvre-feu. Et notre pote doit retrouver sa famille. – hi hi – Vous plaisantez ? – Nous sommes le 31 ! Vous dînez avec nous ! j’envoie une attestation de travail à la femme de votre ami pour qu’elle nous rejoigne. Et qu’elle vienne avec la petite ! Fêtons cette nouvelle tous ensemble ! – merci – Je suis si heureuse ! – Et nous, on est tellement heureux de vous voir si heureux. – BONNE ANNÉE 2021 A TOUS !

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Primary Sidebar

%d blogueurs aiment cette page :