Skip to content

Document Header

Content Header

ZEDA PARLE DE… QUAI DES BULLES

ZEDA PARLE DE… QUAI DES BULLES published on Aucun commentaire sur ZEDA PARLE DE… QUAI DES BULLES

1001-01-zeda-parle-de-quai-des-bulles-2016-zfont-correc-br-10011001-02-zeda-parle-de-quai-des-bulles-2016-zfont-br-10011001-03-zeda-parle-de-quai-des-bulles-2016-zfont-br-10011001-04-zeda-parle-de-quai-des-bulles-2016-zfont-br-10011001-05-zeda-parle-de-quai-des-bulles-2016-zfont-br-10011001-06-zeda-parle-de-quai-des-bulles-2016-zfont-br-10011001-07-zeda-parle-de-quai-des-bulles-2016-zfont-br-10011001-08-zeda-parle-de-quai-des-bulles-2016-zfont-br-10011001-09-zeda-parle-de-quai-des-bulles-2016-zfont-br-10011001-10-zeda-parle-de-quai-des-bulles-2016-zfont-correc-br-10011001-11-zeda-parle-de-quai-des-bulles-2016-zfont-br-1001Zéda racontait Quai des Bulles pour sa chronique mensuelle A Voir A Lire du mois de novembre, que vous pouvez découvrir également sur leur site avec les liens vers nos différents articles sur le festival !

ZEDA PARLE DE… QUAI DES BULLES : – Hé oui ! J’ai fait partie de l’équipe officielle “A Voir A Lire” chargée de couvrir Quai des Bulles 2016 ! – Mission capitale car “A Voir A Lire” est partenaire de ce festival Malouin ! Du coup, je me suis préparé ! – Chapeau du photographe reporter intrépide (vieux bob de camping) Smartphone high-tech pour live-tweeter à fond (vieux Nokia sans option Net) Puissant PC portable pour assurer prise de notes optimale (vieux calepin et stylo) Sac à dos Tout-terrain de baroudeur universel (vieille valise sans roulettes) Caméra dernier cri (vieil appareil photo sans pellicule) – Et bien sûr, l’indispensable mail de l’organisation du festival nécessaire pour obtenir son accréditation presse (imprimé sur vieux papier recyclé et… OUBLIE AU BUREAU) – Je me suis super bien intégré au reste de l’équipe. – Vous voulez une autre blague ! – NON ! – OUBLIE ! – Et ils m’oint laissé dormir tout le trajet ! – Faut dire qu’une fois sur place, ça a été trois jours de folie ! – On pouvait récupérer des affiches ! – Circuler librement dans l’espace des éditeurs ! – Discuter avec des auteurs en dédicace ! – Profitez des expositions sans avoir à faire la queue ! – Hé, je suis de “A Voir A Lire” ! Pourquoi tout le monde me passe devant ? – Manger dans les restos les plus chics de la ville ! – Drôle de goût, ce jambon. –  Être en permanence au contact des festivaliers et des Malouins si gentils ! – Faut que je trouve quelqu’un pour m’indiquer le lieu de la rencontre avec Killoffer ! – Assister à des rencontres passionnantes avec des auteurs – Dès qu’elle arrive, je mitraille ! – Et, privilège de journaliste, interviewer des artistes incroyables ! – Fait bon rentrer à Paris quand même ! Je suis rincé, mais le lecteur avant tout ! Je dois boucler mon article ! (toc toc) – Dites, c’est à vous cette photo ? – Ah oui, merci. J’ai dû l’oublier dans l’imprimante. elle conclut mon dossier Quai… – ON TRAITE “A VOIR A LIRE” A QUAI DES BULLES, PAS MARTINE A LA PLAGE ! (SLAM) – Ben, elle est bien cette photo, j’immortalise avec humour les remparts de Saint-Malo ! – Allez, à dans un mois !

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Primary Sidebar

%d blogueurs aiment cette page :