Skip to content

Content Header

ZEDA PARLE DE… RÉSOLUTION

ZEDA PARLE DE… RÉSOLUTION published on Aucun commentaire sur ZEDA PARLE DE… RÉSOLUTION

La chronique mensuelle de Zéda sur A Voir A Lire que vous pourrez retrouver sur leur site. Comme on peut le deviner, vous avez lu la chronique de janvier !

ZEDA PARLE DE… RÉSOLUTION : – Bonjour, et bonne année à tous ! – Aujourd’hui, je parle de résolution, comment finir une histoire, résoudre une intrigue, conclure un récit… – Non, je plaisante. Je vais vous dire ma bonne résolution pour 2018 ! – Je vais transformer mon bureau chez A Voir A Lire en un lieu convivial à la pointe de la technologie ! –  Allez, première étape, déballage ! (paf paf paf gnii gnii iiiii scritch frot frot) – Mission accomplie ! (fiou) – Après l’effort, dernière étape, le test ! (toc toc) – rogntudjuuu (BIENVENUE ET BONNE ANNEE 2018) – zzzzzzz (a voir a lire)

Share Button

ZEDA PARLE DE… L’OBSTACLE (AGAIN)

ZEDA PARLE DE… L’OBSTACLE (AGAIN) published on Aucun commentaire sur ZEDA PARLE DE… L’OBSTACLE (AGAIN)

 

 

Rappelez-vous “ZEDA PARLE DE… L’OBSTACLE” !

ZEDA PARLE DE… L’OBSTACLE (AGAIN) : – Le mois dernier, je vous parlais de l’obstacle, en vous présentant l’obstacle interne. – Mais beaucoup d’œuvres ne jouent pas sur les obstacles internes. elles optent pour l’obstacle externe. Obstacle externe, késako ? hop, la définition de Yves Lavandier. (obstacle externe : obstacle qui n’a rien à voir avec le personnage auquel il s’oppose.) – Revenons à notre objectif premier : je veux manger ce gâteau. – Y a quand même du vent aujourd’hui… (BLAM clac) – Mince, la fenêtre est bloquée ! – Et du coup, pour manger ce gâteau je dois débloquer cette fenêtre. gnnn – Notons au passage… Que si ce… Courant d’air… avait été créé… par une porte… que j’aurais laissée… ouverte… alors… – on aurait affaire… gnnn… à un obstacle externe… d’origine interne… fff  (obstacle externe d’origine interne : obstacle extérieur à un personnage qui en et responsable directement ou pas) – Mais il faudrait que vous sachiez que j’ai laissé ue porte ouverte. Là on rentre dans les notions de préparation, d’implant et tout le toutim ! (toc toc) – Peut-être en glissant une radio dans l’entrebâillement… (hiiiin) – IL A FINI DE LAISSER LES PORTES OUVERTES DANS TOUT LE COULOIR ! – C’était pour mon article. Mais… la fenêtre est bloquée et… – ET BIEN LE SERRURIER SERA RETENU SUR SA PAYE ! (SLAM) – Bon, le mois prochain, on parlera d’autre chose.  

Share Button

ZEDA PARLE DE… L’OBSTACLE

ZEDA PARLE DE… L’OBSTACLE published on Un commentaire sur ZEDA PARLE DE… L’OBSTACLE

ZEDA PARLE DE… L’OBSTACLE : – Bonjour ! Ce mois-ci, dans ma chronique A Voir A Lire, je reviens sur un thème déjà évoqué : l’obstacle. – Et voilà la définition dramaturgique de l’obstacle, d’après Yves Lavandier. (OBSTACLE : événement (objet, personnage, hasard, sentiment, etc) qui s’oppose à un objectif, ce qui produit du conflit.) – Du coup, je vais vous redéfinir le conflit, d’après Lavandier. – Livre qui s’appelle la Dramaturgie. (CONFLIT : Situation créée entre un objectif et un obstacle pour celui qui le vit et pour le spectateur. Facteur puissant d’identification) – Pour résumer, un personnage poursuit un objectif, rencontre des obstacles et ça créée du conflit. Prenons un exemple. – Mon objectif : Manger ce gâteau. – hop (cronch) – Bon, premier cas : Pas d’obstacle. Objectif atteint facilement donc pas de conflit et pas de tension. Mais tout change avec un obstacle. – Replaçons un nouveau gâteau et… Mais… – ÎÎÎÎÎK ! – J’ai une peur horrible des araignées. Comment je vais faire pour récupérer le gâteau ? – J’en profite. Ma peur des araignées devient un obstacle mais elle rentre dans la catégorie des obstacles internes. – Ah ben voilà la définition selon Lavandier. (toc toc) (OBSTACLE INTERNE : Caractéristique d’un personnage (le plus souvent psychologique) constituant une source d’obstacles pour lui-même.) – Je dois vaincre mon obstacle. Allez… Bzzz… Rentre chez toi… Pschht… (hiiiin) – ? – IL A FINI DE JOUER A SPIDER-MAN – IL VA TERMINER SON ARTICLE VITE FAIT OU C’EST LA PORTE ! (SLAM) – Mais y a d’autres type d’obstacles. – Au moins, l’araignée est partie. Je reprendrai le mois prochain. (tap tap)

Share Button

ZEDA PARLE DE… PARIS MANGA 2017

ZEDA PARLE DE… PARIS MANGA 2017 published on 2 commentaires sur ZEDA PARLE DE… PARIS MANGA 2017

Pour sa chronique A Voir A Lire du mois de septembre 2017, Zéda s’est rendu au Salon Paris Manga ! Une BD que vous pourrez retrouver aussi sur A voir A Lire !

ZEDA PARLE DE… PARIS MANGA 2017 : – Hello, je reviens du Salon Paris Manga Sci-Fi Show qui avait lieu Porte de Versailles. – J’ai fait des photos pour partager mes impressions. – Et je vais vous les montrer grâce à mon super paper-board ! – Y avait énormément de monde mais quelque chose m’a frappé. – La pavillon avait un côté underground : sol bétonné grisâtre, poutre de fer apparente, plafond bas… – Ça soulève une question : Les gestionnaires du parc des expo de la Porte de Versailles devraient-ils mieux restaurer ou les organisateurs du salon mieux décorer ? – Mystère et boules de gomme ! – Mais continuons. Il y avait deux scènes de rencontres, l’un côté manga et l’autre côté sci-fi, chacune à un bout du salon. – Nouvelle question : Pourquoi placer la scène Manga, où on a besoin d’entendre, à côté de l’espace Dance Revolution où la musique explose ? – Du coup, dur de suivre les conférences, ou les questions ud public, lors de la rencontre avec Kunihiro Ikuhara par exemple… – Par contre, côté Sci-fi, c’était mieux. L’espace était à côté de l’expo voitures de séries et films. – Et entre les deux scènes, des artistes, des stands commerciaux, des bornes de jeux vidéos et même des démos de catch ! – Et moi, sur place, je me suis fait un petit cadeau (toc toc) – Et hop, un gros Totoro ! (hiiiiinn) – IL EST PAS LA POUR MONTRER SA COLLECTION DE PELUCHES MAIS POUR UN ARTICLE SUR PARIS MANGA ! – fiou (SLAM) – OK, ok, je vais écrire l’article. Mais avant, j’ai quelque chose d’important à faire… – Totoro Totoro Darega Ga Kassori

Share Button

ZEDA PARLE DE… RIEN

ZEDA PARLE DE… RIEN published on Aucun commentaire sur ZEDA PARLE DE… RIEN

Pour sa chronique A Voir A lire du mois d’aout, Zéda en a profité pour parler de… rien ! Un break d’été sans l’être pour notre héros !Un dessin que vous pourrez retrouver aussi sur A Voir A Lire.

ZEDA PARLE DE… RIEN

Share Button

ZEDA PARLE DE… PROTAGONISTE (AGAIN)

ZEDA PARLE DE… PROTAGONISTE (AGAIN) published on Aucun commentaire sur ZEDA PARLE DE… PROTAGONISTE (AGAIN)

Nouvel épisode de la rubrique mensuelle de Zéda chez Avoir A Lire. Aujourd’hui, notre héros continue à explorer la notion de protagoniste.

Le moment de retourner lire “ZEDA PARLE DE… PROTAGONISTE“.

Hé oui, rappelez-vous “ZEDA PARLE DE… L’OBJECTIF” et “ZEDA PARLE DE… L’OBJECTIF (AGAIN)“!

Vous pouvez aussi retrouver cette rubrique sur A Voir A Lire, où Zéda intervient tous les mois !

ZEDA PARLE DE… PROTAGONISTE (AGAIN) : – Le mois dernier, on était arrivé à une drôle de définition du protagoniste. (PROTAGONISTE (n.m.) : Acteur qui joue la partie d’un rôle dramatique correspondant aux paroles que doit dire sur scène l’acteur, partie qui vient en tête par l’importance, la valeur, qui est lus remarquable que les autres. – Un problème, c’est de définir le protagoniste par rapport à l’acteur et non à son personnage dans le récit. – Et puis, les critères sont subjectifs. “la valeur, l’importance”, “plus remarquable”. Comment définir cela de manière objective ? – Aussi, j’ai mis le petit robert de côté pour m’appuyer sur un autre livre. – La Dramaturgie d’Yves Lavandier ! – Certes, depuis, il y a eu pléthore de livres sur la dramaturgie. Mais celui-ci contient un petit lexique fort intéressant où l’on découvre la définition suivante : – tadadaaaa ! (PROTAGONISTE :Personne d’une œuvre dramatique qui vit le pus de conflit sur l’ensemble de l’œuvre – Mais je vous vois venir, vous vous demandez “Comment il définit le conflit ?” – Hop, Lavandier répond : “Situation créée par l’opposition entre un objectif et un obstacle et génératrice d’émotions pour celui qui la vit” – L’objectif, on en a déjà parlé. – Et l’obstacle, d’après Lavandier, c’est ce qui s’oppose au protagoniste. Ce qui l’empêche d’atteindre son objectif. On en parlera peut-être une autre fois. – On y voit plus clair et les possibilités sont vastes. Plusieurs personnages peuvent être le protagoniste d’une même histoire ou… (toc toc) – Un personnage peut être protagoniste, puis changer de casquette et devenir adversaire, mentor ou autre. (hiiiin) – IL A FINI DE JOUER AVEC SES COUVRE-CHEFS ! AU BOULOT ! – (SLAM) Moi, je suis le personnage principal de mes aventures, mais en suis-je le protagoniste ?  

Share Button

Primary Sidebar