Skip to content

Document Header

Content Header

ZEDA PARLE DE… BAUDOIN

ZEDA PARLE DE… BAUDOIN published on 2 commentaires sur ZEDA PARLE DE… BAUDOIN

Et voilà la nouvelle chronique dessinée de Zéda après sa prépublication en exclusivité sur A VOIR A LIRE. Retrouvez en avant-première les autres chroniques dessinées A voir A lire de Zéda !

ZEDA PARLE DE… BAUDOIN : – Hé oui, aujourd’hui, je reçois Baudouin ! – salut – Pour son nouvel album “Carnet chinois” chez Mosquito ! – merci – Alors, vous avez réalisé une couverture couleur pour un album noir et blanc. – oui – Pourquoi ce choix ? – C’est vraiment important ? (grat grat) – Euh… non en fait. – Tu sais, mon vieux, la vie, ça passe vite. – Viens et profite. (toc toc) – ? – NON MAIS IL EST PASSE OU ? ET L’INVITE ?

Share Button

ZEDA PARLE DE… NICKY LARSON !

ZEDA PARLE DE… NICKY LARSON ! published on Aucun commentaire sur ZEDA PARLE DE… NICKY LARSON !

La chronique dessinée de Zéda prépubliée en exclu sur A VOIR A LIRE arrive à avec quelques mois de décalage sur son site.Donc ce mois-ci, vous pouvez lire ici :

Vous pouvez retrouver toutes les chroniques dessinées de Zéda  en prépublication le 10 de chaque mois sur A VOIR A LIRE !

ZEDA PARLE DE… NICKY LARSON ! : – Hé oui, notre invité du mois ne craint personne, c’est… Nicky Larson ! – salut – Au,euh…Nicky, on va avoir un petit souci. – ? – C’est une chronique non-violente. On peut pas exhiber d’armes à feu. – Pas de souci. Et hop ! – Mais si je peux pas sortir mon arme, qu’est-ce que je peux utiliser ? (grat grat) – Je sais – ? – et voilà ! Une peluche de mon voisin Totoro. Référence animée et non-violente ! – Une peluche de ton voisin Totoro ? Il habite à côté ? (toc toc)  – HA HA HA HA HI HI HI HI (hiiiinnn) – C’EST PAS PELUCHE EXPO ICI ! ALORS Y POND SON ARTICLE VITE FAIT ! ET SURTOUT… – Y LAISSE PAS TRAINER DES GAMINES DANS LE COULOIR ! – (SLAM) Salut, moi c’est Alita. – Le sabre pose un souci. – Ah mais Totoro, je le garde ! – Je sais ce qu’on va faire. – ? – ? – C’est plus reposant que mes aventures ! – Clair ! T’as quel âge, toi ? (DU MANGA AU CINEMA) – Au moins, ils se détendent pendant que j’écris l’article.

Share Button

Zéda parle de… FIBD 2019

Zéda parle de… FIBD 2019 published on Aucun commentaire sur Zéda parle de… FIBD 2019

Zéda revient dans une chronique dessinée A Voir A Lire sur le festival d’Angoulême 2019.Vous pouvez retrouver ses autres chroniques sur le site A Voir A Lire!

Zéda parle de… FIBD 2019 : – Hé oui, pour parler du festival d’Angoulême, A Voir A Lire m’a envoyé sur place ! – Je vais commencer par des interviews liées aux expositions. – Batman, 80 ans ! Vous êtes exposé à la médiathèque. – J’avais complètement oublié cet événement! J’y fonce ! – mais… (fvouuuu) – Bon, enchaînons car y a d’autres invités. – Bonjour, messieurs Matsumoto et Corben. Vous êtes exposés au musée d’Angoulême! Quel honneur ! – Exposés avec des fossiles, super ! – Ouais, on n’est pas encore morts. – Allez, viens Matsu, on va prendre un pot. – mais… – Heureusement, j’ai encore un atout dans ma manche. Suivez-moi ! – Manara, bonjour !Vous êtes exposé à l’espace Franquin ! Incroyable ! – Franquin, c’est Lagaffe, Spirou, Idées Noires, le Dieu de l’humour. Moi je fais de la BD politique, onirique, érotique, historique, pourquoi ils m’ont mis là ? – ? – attendez… – J’aurais mérité le musée ! – Bon, y reste plein d’expos. et aussi les rencontres, les performances graphiques, les rencontres… (driing) – Allo ? – IL A PAS ENCORE ENVOYE SON ARTICLE ! Y CROIT QUE LE FESTIVAL C’EST DES VACANCES ! – Mais j’ai pas d’ordina… Allo ? (clac) – 3 heures de queue déjà ! Vous venez pour une dédicace de Tokyo Kaido ou de Chiisakobe ? – Ben, je voudrais juste emprunter à l’auteur du papier et un crayon pour écrire mon article !

Share Button

ZEDA PARLE DE… VŒUX

ZEDA PARLE DE… VŒUX published on Aucun commentaire sur ZEDA PARLE DE… VŒUX

Et voici la chronique dessinée de Zéda parue initialement sur A Voir A Lire en janvier 2019 ! Retrouve toutes les chroniques dessinées “Zéda parle de…” dès leur sortie mensuelle sur le site de A Voir A Lire.

ZEDA PARLE DE… VŒUX : – Hé oui, aujourd’hui, c’est ma première chronique A Voir A Lire de 2019 ! – Alors je vous souhaite à tous une très belle année avec la santé, le bonheur… – la joie, l’amour, l’amitié, euh… (grat grat toc toc) – Faut pas que j’oublie quelque chose d’important. L’appétit ? Les voyages ? (hiiiin) – Y MANGE RIEN ET VA NULLE PART TANT QU’IL A PAS RENDU SON ARTICLE ! – ET BONNE ANNÉE ! – merci mais… (SLAM) BONNE ANNÉE 2019 – Ben tous me vœux alors…

Share Button

ZEDA PARLE DE… SoBD 2018

ZEDA PARLE DE… SoBD 2018 published on Aucun commentaire sur ZEDA PARLE DE… SoBD 2018

Vous pouvez retrouver chaque mois Zéda dans sa chronique dessinée en préparution sur le site A Voir A Lire !

ZEDA PARLE DE… SoBD 2018 : – Ce mois-ci, je vous parle de SoBD, où le Canada est à l’honneur et qui vous propose aussi un off… – Avec des expos, comme celle de l’Atelier 54 au voltigeur. – Mais entrons donc à l’inté… – HO ! – Aujourd’hui, c’est priorité aux Gilets Jaunes, mon gars ! – D’accord, mais il est où Gilles ? – Gilles qui ? Quel rapport ? – Ben, pour la priorité, faut être sûr que Gilles est jaune, non ? – hi hi hi – Oh, les gars, ramenez-vous ! – Euh… Au mois prochain ! – Viens là, voyou ! – Graine d’anarchiste ! – Briseur de grèves !

Share Button

ZEDA PARLE DE… LOVECRAFT

ZEDA PARLE DE… LOVECRAFT published on Aucun commentaire sur ZEDA PARLE DE… LOVECRAFT

 

Zéda présente une nouvelle chronique dessinée que vous pouvez retrouver parmi toutes ses chroniques mensuelles sur A Voir A Lire

ZEDA PARLE DE… LOVECRAFT : – Hé oui, aujourd’hui, je reçois Howard Phillips Lovecraft ! – Bonjour. – Bonjour. Cela fait dix ans que vos œuvres sont tombées dans le domaine public. Je voulais vous demander… J’ai parfois effectivement rêvé que je tombais… Plutôt que je chutais dans un vide sombre et glacé. si l’on considère que les abysses hors du temps et de l’espace sont un endroit imaginable accessible à tous alors oui, on peut prétendre qu’l m’est arrivé de tomber dans le domaine public. – Sinon, à New-York, j’ai trébuché dans un square. Cela peut être perçu comme une chute dans le domaine public. – Euh… Et ça vous fait quel effet, ce passage dans le domaine public ? – Happé par des vides insondables, j’ai progressivement ressenti une angoisse inéluctable qui se transforma petit à petit en une crainte indicible qu’aucun mot humain ne saurait décrire, une telle terreur ne saurait être partagée sans affecter la psyché de vos auditeurs.  (grat grat) – Et, euh… Que pensez-vous des adaptations de vos œuvres ? – J’apprécie énormément le travail du comte D’Erlette, si vous passez cette simple farce privée que nous nous faisons entre amis auteurs amateurs. Je regrette juste qu’il ait voulu trop structurer un mythe dont les zones sombres représentent la plus grande force horrifique. – D’ailleurs, je vais de ce pas lui rédiger une missive pour lui décrire toutes mes impressions sur son travail. (toc toc)  – Attendez ! – Mais… vous partez déjà ? – Oui, de la correspondance en retard. J’ai perdu trop de temps en mondanités. – LAISSEZ FILER LOVECRAFT ! ALORS LA, IL VA M’ENTENDRE ! – Attendez, vos remontrances résonnent dans ma tête comme les stridulations malsaines d’un millier d’engoulevent criant sous la lune rouge. – BON, EUH… J’Y VAIS. MAIS ATTENTION ! (LOVECRAFT : DIX ANS DE DOMAINE PUBLIC, BILAN) (A voir A lire) – Howard, vous m’avez sauvé d’une brimade. Merci !

Share Button

Primary Sidebar